LE SAVOIR-FAIRE BURMA

QUESTION DE PASSION


C’est en 1991 que Bruno Zarcate, actionnaire de la Maison, reprend le contrôle de l’affaire familiale créée en 1927. Pour ce visionnaire avisé, la force de Burma est de défendre l’excellence tout en revendiquant une créativité et une image unique. Chaque boutique Burma a sa spécificité. Pour Bruno Zarcate, le pari stylistique très fort coïncide avec un savoir-faire d’exception. « Burma travaille l’or et l’argent, fait appel aux meilleurs créateurs, comme aux artisans dont l’expertise est un gage absolu de qualité. » En réduisant le nombre de références, Bruno Zarcate a choisi la voie royale, défendue depuis 1976 avec l’introduction de la BurmaliteTM, une gamme infinie de gemmes de synthèse qui font la réputation sans égale de la marque.
« Des emplacements de luxe, un savoir-faire unique, des propositions en phase avec l‘air du temps et les désirs des clients »
Bruno Zarcate



ATELIERS


Dans l’Est de la France, les ateliers Burma perpétuent depuis près de quatre vingt-dix ans, la perfection liée à la tradition française de l’excellence.





SAVOIR-FAIRE


ETAPE 1 - LA MAQUETTE

Tout commence par le dessin, point de départ d’une réalisation qui exige savoir-faire et passion. De la précision des lignes et des courbes posées sur le papier jaillissent les créations Burma, expressions ultimes d’un rêve devenu réalité.

ETAPE 2 - LA FONTE à CIRE PERDUE

La fonte à cire perdue est une technique traditionnelle qu’employaient déjà les Egyptiens dans l’Antiquité. Elle permet, une fois la maquette moulée dans le caoutchouc, grâce à un processus de vulcanisation sous pression à haute température, d’injecter de la cire dans le moule vide, afin de réaliser un modèle conforme à l’original (toujours en or ou en argent). La cire est montée sur un arbre, et placée ensuite dans un cylindre, lequel est mis au four pendant 12 heures. Le métal précieux sera ensuite coulé à 1000 °C, pour que le bijou puisse être démoulé après refroidissement.

ETAPE 3 - LA RÉALISATION DU BIJOU

« Brut de fonte », le bijou est préparé, c’est-à-dire soudé, limé, scié, avant d’être serti. Un travail de haute précision pour l’artisan dont le rôle est de faire jaillir l’expression à partir de la matière, avec des instruments parfois fabriqués sur-mesure.

ETAPE 4 - LE SERTISSAGE

Il a pour fonction de mettre en valeur la pierre, afin d’en exalter l’éclat. L’artisan creuse des griffes pour ajuster la pierre dans le chaton, la positionne, avant de rabattre les griffes.

ETAPE 5 - LE POLISSAGE

Il permet de faire scintiller l’or, l’argent, car la pièce reçue, après tant de manipulations, est émerisée et sans brillance. Brosses, fils, pâtes à polir sont nécessaires pour «aviver» le bijou afin de lui rendre son éclat.

ETAPE 6 - LES FINITIONS

Elles passent par la vérification de chaque bijou, et par un contrôle qualité de haute tenue.



BURMALITETM


C’est avec le plus grand soin que Burma sélectionne les plus belles qualités d’Oxyde de Zircon, qu’elle présente depuis 1976 sous le nom de BurmaliteTM, appellation déposée.


Chaque BurmaliteTM présente un caractère unique : gemme de synthèse obtenue en laboratoire grâce à des procédés très élaborés, la BurmaliteTM s’apparente à des gemmes d’une dureté extrême, sans impureté et dont la brillance intense exalte des envies de parures à l’infini.



DIAMANTS SYNTHETIQUES


A l’instar des saphirs, rubis et émeraude de synthèse qui parent les créations Burma depuis près de 50 ans, les diamants synthétiques sont dotés des mêmes propriétés chimiques, physiques et optiques que le diamant. Ils sont d’une qualité extrême, comme l’a toujours été chacune des gemmes de synthèse utilisées par Burma. Elevés en laboratoire selon différents procédés technologiques, les diamants de synthèse des collections Comme une Plume et Enlacé sont exclusivement de couleur D, E, F et de pureté VS+.

LES PIERRES


Taille Émeraude, Princesse, Brillant, Cœur, Poire, Marquise, Coussin... Tout commence par le choix des pierres, et le parfait contrôle des tailles.





Si Burma propose une large variété de gemmes, la Maison peut également créer ses tailles sur-mesure. Par ailleurs, Burma détient les secrets de fabrication des fameux corindons de synthèse, dans un nuancier de rouge rubis et de bleu saphir

Si Burma propose une large variété de gemmes, la Maison peut également créer ses tailles sur-mesure. Par ailleurs, Burma détient les secrets de fabrication des fameux corindons de synthèse, dans un nuancier de rouge rubis et de bleu saphir (les rubis et saphirs étant des variétés de corindon à l'état naturel), mais aussi des béryls de synthèse (du vert émeraude le plus clair au plus soutenu). La BurmaliteTM s’impose en un nuancier infini de couleurs qui reflètent des émotions autant que des personnalités.

(les rubis et saphirs étant des variétés de corindon à l'état naturel), mais aussi des béryls de synthèse (du vert émeraude le plus clair au plus soutenu). La BurmaliteTM s’impose en un nuancier infini de couleurs qui reflètent des émotions autant que des personnalités.